Lifestyle

– Mieux se connaître – n°2

Salut la compagnie ! Comment allez-vous aujourd’hui ? J’espère que vous vous portez comme un charme 😉

On se retrouve pour un nouveau numéro de « Mieux se connaître », préparez-vous une tasse de thé ou de café et un truc à grignoter ça pourrait être un peu long ^^ Pour faciliter la lecture, j’ai mis des mots/phrases en gras pour que vous puissiez comprendre l’article rien qu’en le survolant 😉

746e91ee3ed8b32c1cf013fa3a1bec37

Dans mon précédent article, j’y faisais ma présentation car je trouvais qu’on ne se connaissait pas encore assez (si tu l’as loupé, clique ici !). J’ai volontairement fais l’impasse sur mes études car je pensais que cela pouvais vous intéressez mais aussi et surtout que cela aura bientôt un impact sur « La binOcle » puisque je reprend mes études en septembre. Bref, je ne vous spoil pas le contenu qui suis. Bonne lecture !

D’ailleurs, je suis déception !
Je n’ai reçu aucune de vos petites présentations comme gentiment demandé.
J’étais tristesse … Mais vous pouvez vous rattraper en commentaire aujourd’hui si vous le souhaitez ! ♥

Très tôt, j’ai su ce que je voulais faire : je voulais travailler avec les animaux (comme les 3/4 des petites filles hahaha) mais ma passion pour le cheval ayant pris le dessus j’ai décidé de quitter la filière générale pour poursuivre des études agricoles dès ma 3ème.

Je n’avais pas plus de 10 ans sur ces photos et je me souviens
encore du nom de mes montures

Mon Bac Pro CGEA option SDE

L’avantage avec les filières professionnelles c’est qu’on peut les intégrer de bonne heure ainsi bénéficier de la joie des études en alternance. Je vous avoue que c’était mon principal moteur parce que rester les fesses vissées sur une chaise H24 à attendre les vacances j’en avais vraiment marre et puis surtout JE M’ENNUYAIS ! Autant je savais que c’était LA formation qu’il me fallait, autant mes parents ont vraiment dû poser le pour et le contre. Accepter que je suive cette formation, c’était sortir des codes (la filière pro n’étant connue que pour la réorientation des mauvais élèves et je tiens à dire que c’est faux même si certaines personnes s’y retrouvent par défaut), c’était laisser leur petite fille partir en internat (MFR en Mayenne) et surtout commencer à payer mon école dès la 3ème. Ils ont fini par me donner un avis favorable. Il faut dire, j’ai toujours eu de bons résultats à l’école sans vraiment me fouler, ça les a encouragé à m’écouter. J’ai donc commencé ma 3ème en Bac pro et ai passé mon Brevet avec 20 point d’avance. Autant vous dire que je suis venue les mains dans les poches puisque j’avais uniquement à me pointer, signer les feuilles et repartir. En bonne élève que je suis, j’ai quand même passé les épreuves et ai obtenue une mention « très bien ».

Cependant, ce n’est réellement qu’en 2nd que le Bac Pro Conduite et Gestion des Exploitations Agricoles option Système à Dominante Élevage (équin pour ma part) débute. Pour vous expliquer très brièvement ce que c’est, il s’agit du même programme que les générales en version allégée additionné à des matières techniques nécessaire au diplôme. Par conséquent, j’avais les matières générales (français, maths, histoire/géo etc) et en plus de la zoologie, de la phytotechnie, de la gestion, de la comptabilité etc. Cela dans le but de former à moyen terme de futur chef d’entreprise ou de préparer une poursuite d’étude.
J’ai obtenu mon Bac Pro avec la mention « assez bien » ratant à 0.20 point la mention « bien » … Seum total oui oui ^^

P1010016

Lors du stage en Allemagne en 1ère

Pour moi, il était impensable d’arrêter mes études après un Bac. Aujourd’hui, tout le monde sait qu’avec seulement un Bac en poche on ne peut pas aller bien loin sauf si une véritable opportunité s’offre à vous. J’avais donc 2 options : un BTS P.A (Production animale) ou un BTS ACSE (Analyse et Conduite Stratégique des Entreprises agricoles). Le choix fût cornélien ! Malgré une prédisposition pour les matières scientifiques et l’étude de l’animal en général, j’ai choisi de poursuivre un BTS ACSE qui m’avait-on dit à l’époque « t’ouvrira davantage de portes ». Ok, et bien c’est parti pour un BTS ACSE en alternance !

Mon BTS ACSE

Me voilà donc parti pour deux ans d’études supérieures en Normandie, à Granville. Je n’ai pas choisi cette école au hasard, non pas pour sa réputation (bien qu’elle soit bonne) et pas exactement pour sa localisation (et non ce n’est pas la proximité de la plage qui m’a fait me décider) mais plutôt pour ses habitants et plus particulièrement mes grands parents. J’avais déjà 4 ans d’internat dans les pattes, j’avais envie de me retrouver au calme après mes 8H de cours 5 jours sur 7. Et quoi de mieux que d’emménager chez ses grands parents sérieux ?!

Néanmoins, avant de commencer l’année, j’avais un peu peur que la marche entre le Bac et BTS soit haute (la peur de l’échec, cette vieille ennemie) mais pas du tout. J’étais dans mon élément. Bien sur, je me suis remise au boulot dès la rentrée comme je le faisais à chaque fois il y a pas de mystère mais cela a été plus facile que prévu. J’ai passé deux belles années !

IMG_3818

Dites moi si vous me retrouvez dans cette photo !

En ce qui concerne le programme, on peut dire qu’il est similaire à celui du Bac mais en plus poussé bien évidemment. Toujours les matières générales (maths, économie, français + expression orale et écrite en vu de la demande d’emploi) et les incontournables matières techniques (comptabilité, gestion, zootechnie, phytotechnie, droit/juridisme etc). Étant en ACSE, j’ai des connaissances plus avancées en compta et gestion agricole puisque mon BTS forme essentiellement à l’entrée en centre de gestion agricole. En gros, il forme des comptables.

Cependant, ce n’était pas ce dont j’avais envie. Rester derrière un bureau face à un mur devant un écran rempli de chiffres à analyser ça va 2 secondes. En fait, j’ai toujours eu des attentes professionnelles assez précises, je sais ce que je ne veux pas. Sauf qu’à 6 mois de la fin du diplôme (et là c’est le début des ennuis) je n’avais pas de projet professionnel concretJe n’avais aucune idée de ce que je voulais faire … Je vous dit pas la panique dans ma petite tête !

J’ai fini mon année avec mes doutes et ai obtenu mon BTS ACSE avec mention « assez bien ». L’année 2016 était une année de réforme pour le diplôme, vraiment pas simple pour les profs de nous préparer aux épreuves finales orales. Pour tout vous dire, on s’est pris une sacré claque le premier jour des oraux tellement le niveau attendu était élevé. Heureusement que j’avais bien bossé toute l’année. D’ailleurs, je ne sais pas comment ça s’est passé pour la promo 2016/2017 mais ceux qui ont dû redoubler dans ma promo ont eu leur BTS cette année ! 😉

 

Ce sera tout pour aujourd’hui ! Ça vous fait déjà un sacré pavet à lire alors j’espère que vous ne trouverez pas cela trop long ^^

Quel est ton parcours scolaire ?
Quel métier souhaites-tu exercer idéalement ?

Dans le prochain « Mieux se connaitre » je vous parlerez de mon année sabbatique et de comment je suis arrivée là où je suis. J’espère que vous suivrez cette série d’article avec attention et curiosité 😛

Sur ce, à samedi sur La binOcle pour un nouvel article « What’s on my … »
D’ici là prenez soin de vous !
Bisous !
tumblr_m6ftisbsfi1rnisa4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s